Ayons un comportement digne de l’Evangile du Christ

Le chrétien n’est pas l’homme qui cherche à correspondre à une sagesse parce qu’il y aurait reconnu la voie du bien et du bonheur. Le disciple de Jésus est celui qui accueille en lui une vie nouvelle : la vie divine. Par le baptême, nous sommes morts et ressuscités avec le Christ. La vie que nous menons désormais est participation à la vie de Jésus.
Dès lors, la vie de Jésus n’est pas seulement un exemple pour le chrétien, un modèle qu’il s’agirait de reproduire. Elle est sa vérité. Dans la vie du Christ, le disciple contemple ce qu’il est devenu par grâce. C’est pourquoi saint Paul nous exhorte à entrer dans les dispositions qui sont dans le Christ Jésus (Ph 2,5). Devenez ce que vous êtes ! semble-t-il nous dire. Et ce que vous êtes, c’est ce dont je vous dresse le portrait :
Ayant la condition de Dieu, il ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.
Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur… (Ph 2,6-11)
La progression dans la vie de la grâce passe par la conversion du cœur aux dispositions qui sont dans le Christ. Son humilité est notre humilité, et tant que nous ne parvenons pas à nous abaisser les uns devant les autres, tant que l’orgueil nous empêche d’estimer les autres supérieurs à nous-mêmes (Ph 2,3), nous demeurons à côté de nous-mêmes.
Le témoignage du chrétien consiste à rendre apparent ce que le Seigneur a accompli en lui par le Christ. Le chrétien n’est jamais mieux lui-même que lorsqu’il manifeste l’œuvre de la grâce en lui, c’est-à-dire, lorsque son attention aux autres et son humilité font apparaître la vie de Jésus en lui, jaillissant en vie éternelle.
Père Stanislas Manuel

Updated: 10 octobre 2017 — 12 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme