Concert

Pour tout musicien : une grande et belle aventure, c’est l’idée qui me vient à l’esprit pour parler de la « messe en si mineur » de Johann Sebastian Bach à l’audition de laquelle je vous convie.

Les solistes, le chœur liturgique et l’orchestre de Saint-Augustin que j’ai le plaisir de conduire en ont donné en janvier une « première partie » correspondant à une « messe brève » luthérienne : Kyrie & Gloria, composés par Bach dans un premier temps.

Le message de Bach, bien au-delà d’une perfection musicale évidente, y était déjà un témoignage de sa spiritualité, que l’on perçoit si profonde et tellement incarnée par l’action musicale. Ce message intemporel trouve à s’exprimer, de façon toujours plus magnifique et renouvelée, lorsqu’il est complété avec la suite de l’œuvre, suite écrite et agencée à la toute fin de sa vie : Credo, Sanctus, Osanna (sic), Agnus Dei et Deo gratias.

Pour vous présenter cela, plutôt que d’évoquer plus ici la genèse (passionnante) de cette œuvre extraordinaire, et du procédé compositionnel étonnant qui a été à son origine – ce que fera le programme distribué – c’est de la grandeur du message qu’elle porte que, très modestement, j’ai souhaité parler.

Aussi je suis très heureux de vous inviter à l’audition de l’œuvre cette fois-ci intégralement et pour les 150 ans de l’église Saint-Augustin, le dimanche 3 juin à 15h30 en l’église Saint-Augustin.

Tous les renseignements concernant cette manifestation figurent dans l’affiche que je vous invite à faire circuler à votre convenance.

 

Christophe Martin-Maëder

Updated: 4 juin 2018 — 1 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme