Guerre et Paix

Le 11 novembre 1918 était enfin signé l’Armistice. Un armistice est une convention signée par plusieurs gouvernements mettant fin à des hostilités entre armées « en temps de guerre » dit le dictionnaire. Il fallait mettre un terme à cette guerre, une « première mondiale » en fait d’horreur, racontée par les Barbusse, Cendrars, Genevoix, ou Dorgelès…
Mais la victoire avait beau se fêter par des « Années folles », la dissipation euphorique des vainqueurs ne suffisait pas à faire oublier aux vaincus « la barbarie des barbelés », les années de feu, de froid, de tranchées, de boue. Hélas, la paix fragile de Rethondes, humiliant l’Allemagne, annonçait une période plus menaçante encore pour l’Europe, bientôt théâtre d’un nouveau conflit, tandis que la pensée européenne était marquée par la poussée de l’existentialisme athée renvoyant l’homme sans Dieu à l’absurdité de sa condition, cherchant malgré tout à « imaginer Sisyphe heureux » (Camus).
Pourquoi les hommes font-ils la guerre ?
La guerre manifeste surtout que le coeur de l’homme est compliqué et malade (Jr 17,9), et jamais le canon ou les armes n’ont pu le guérir de sa « volonté de puissance ». « Illusion que des chevaux pour la victoire : une armée ne donne pas le Salut. » (Ps. 32)
« Seigneur, tu as dis à tes Apôtres je vous donne MA paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne ». Le geste de paix est le signe de notre charité, s’enracinant dans la totale victoire du Christ, « offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude », et ce péché du monde qu’est la guerre.
Contrairement aux pensées de l’absurde émergeant après les deux conflits mondiaux, la Foi affirme que l’homme n’est pas un damné de la terre, portant le fardeau de son existence sur la montagne de son destin, mais un pécheur qui a besoin de miséricorde. Ce n’est pas en se libérant orgueilleuse-ment de Dieu que l’homme réussit à faire la paix, mais en recevant de lui la force de la réconciliation entre les personnes et les peuples.
Père Xavier Lefebvre, curé +

Updated: 18 novembre 2018 — 0 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme