Jean et Cyprien sont-ils des lobbyistes ?

Jean, apôtre choisi par Jésus, a-t-il une vision un peu étroite de l’Église
lorsqu’il interdit à quelqu’un de chasser des démons ? Car, dit-il en parlant de
cet homme, « il n’est pas de ceux qui nous suivent », rejoignant cette autre parole
célèbre de Saint-Cyprien, évêque de Carthage au IIIèm siècle:  » hors de
l’Église point de Salut « .
Faut-il, pour être sauvé par Dieu, avoir sa carte du parti ou payer sa cotisation
au club ?
Le Seigneur est le seul juge et son jugement n’est pas le nôtre. Même si
Jean, encore jeune et entier, un tantinet radical, se verra recadrer par Jésus : « 
Celui qui n’est pas contre nous est pour nous « 
Comment imaginer que les millions de gens qui peuplent notre planète et
qui n’ont jamais reçu la Bonne Nouvelle pourraient être damnés ?
Jésus, dans l’évangile de ce jour, nous dit clairement que l’attention aux
autres, à tous les autres, n’est pas une option du christianisme. La Charité doit
être au coeur de notre vie, même au prix de sacrifices.
En quelque sorte nous sommes appelés à « balayer d’abord devant notre
porte » avant de juger qui que ce soit.
Inspiré par le Concile Vatican II (Gaudium et Spes) le Catéchisme de
l’Eglise Catholique rappelle que « peuvent parvenir au salut éternel ceux qui
« recherchent Dieu sincèrement ». Ne préjugeons jamais du temps qu’il faut pour
cette recherche. Le temps, tout comme l’Eternité, appartiennent à Dieu seul.
Père Daniel Ponsard

Updated: 10 octobre 2018 — 10 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme