JESUS SEUL !

Comment lévènement de la Transfiguration s’estil réellement passé ? Les exégètes nous disent que la description faite par saint Matthieu est pleine d’expres-sions bibliques employées à propos des théophaniesʺ, les manifestations de Dieu à son peuple, notamment au Sinaï : la scène se passe sur une montagne, Jésus prend trois compagnons, comme l’avait fait Moïse, son visage est tout rayonnant, comme celui de Moïse quand il redescendait avec les Tables de la Loi…

Ce qui importe, c’est le nouveau regard des trois apôtres sur Jésus. « Ils ne virent plus que lui, Jésus seul ». JESUS SEUL : quelle devise ! Comme la devise Dieu seulʺ, que Jésus proclamait face au tentateur : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et c’est Lui seul que tu servirasʺ. Dimanche après dimanche, la liturgie de carême nous invite à fixer notre regard sur l’essentiel, en affirmant clairement nos priorités. En compagnie des trois apôtres sur la montagne de la transfiguration, nous restons dans ce climat de contemplation. Vers le Seigneur transfiguré nous allons cheminer à notre rythme.

Vivre la Transfiguration aujourdhui : c’est bien de cela qu’il s’agit pour nous. Parmi les multiples enseignements j’en retiendrai deux. Croire que l’appel sur la montagne s’adresse aussi à nous. On aurait trop tendance à dire : les trois apôtres ont eu de la chance ; nous, on n’a rien vu ! Mais l’appel à vivre dans la lumière nous est donné à chacun, qui que nous soyons, lors de notre baptême. Saint Paul le disait aux chrétiens de Colosses, qui n’étaient ni meilleurs ni pires que nous probablement : Frères, vous avez été choisis par Dieu, vous êtes ses fidèles et ses bienaimés…ʺ Ensuite, comprendre que notre transfiguration n’est pas le flash d’un instant, mais une clarté progressive.

Un prédicateur qui disait : Il y a ceux qui se figurent, ceux qui se défigurent, ceux qui se transfigurentʺ. Une distinction pleine de sagesse ! Chez nous, ces trois étapes ne sont pas forcément successives. Elles se juxtaposent plus ou moins tout au long de notre vie. A la descente de la montagne, Jésus avec ses disciples a pris résolument la route de Jérusalem. Il était sûr que Pâques aurait le dernier mot. Et nous ? Faisnous vivre à ta lumière, Fils de Dieu ressuscité !

Père JeanLuc MICHAUD

Updated: 19 mars 2017 — 11 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme