JOURNÉE MONDIALE DES MALADES

          Le Saint Siège, depuis de nombreuses années, nous invite à honorer cette date du 11 février comme journée mondiale des malades. Cet anniversaire n’a pas été choisi au hasard, c’est celui du 11 février 1858, où, pour la première fois, la bienheureuse Vierge Marie se montre à sainte Bernadette. C’est aussi la date de la mémoire liturgique de Notre Dame de Lourdes, qui s’efface cette année devant la célébration dominicale.

 

          Il s’agit d’une invitation à la prière pour les malades et à l’attention à leur égard. Nous savons tous, par notre expérience personnelle ou par celle de nos proches, à quel point la maladie, physique ou psychologique, est une épreuve.

 

          Moments difficiles pour ceux qui souffrent et pour ceux qui voient souffrir ceux qu’ils aiment, pour ceux qui subissent des comportements agressifs ou inappropriés dûs à la maladie, pour ceux qui se dévouent et parfois s’épuisent au service des malades.

 

          La maladie est une marque universelle du désordre de notre humanité, blessée par le péché. Si nous savons, parce que Jésus lui-Même l’enseigne, que ce n’est pas le péché personnel qui rend malade celui qui le commet, nous savons aussi que tout ce qui défigure notre humanité vient de notre complicité avec le mal.

          Dieu permet que dans cette épreuve, prenant sur nous une croix que nous n’avons pas choisie, nous puissions participer à la passion du Seigneur.

          Prions pour les malades et pour ceux qui les servent. Demandons l’union au Christ sauveur et la fécondité qu’elle donne pour le salut du monde.

 

                                                                                                         Père Denis Branchu

Updated: 19 février 2018 — 22 h 01 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme