Noël « nouvelet »

Bon nombre de chants anciens de Noël, associent à cette fête l’épithète (bien tombé en désuétude aujourdhui) de « nouvelet », cestàdire « nouveau ». Ne chantonsnous pas dailleurs dans notre liturgie actuelle : « Aube nouvelle dans notre nuit, pour sauver le monde Dieu va venir» ? Aujourd’hui comme hier il y aura toujours comme une « actualité » de la Nativité à laquelle nous devons nous préparer. Au delà du fait historique de cette divine naissance (qui lui, appartient à l’Histoire et dont nous devons garder le souvenir vivant) il y a un « aujourd’hui » du Mystère de lIncarnation qui est lié indéfectiblement à celui de la Rédemption. Nous sommes dès lors au delà de l’Histoire et du Temps.

A lheure où lon parle plus de foie gras et de champagne que du Dieu fait homme, il est nécessaire que les chrétiens se souviennent que tout cela naurait aucun sens si JésusChrist ne sétait pas fait homme parmi les hommes pour nous sauver du péché et de la mort.

Au moment où tant de gens influents ne cessent de rappeler à leurs contemporains qu’ils ont un « devoir de mémoire » , on peut se demander si, ces mêmes personnages influents, ne seraient pas frappés damnésie quand à lévénement de Bethléem. Les chrétiens saurontils rappeler au monde que Noël et Pâques sont les seuls vrais enjeux majeurs de notre monde ?

Père Daniel Ponsard

 

Updated: 24 décembre 2017 — 16 h 53 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme