Que vivaient Joseph et Marie à quelques heures de la naissance de l’Enfant ?

 

Sur la route, ils approchent de Bethléem. Ils ne connaissent pas encore les manques de place, les refus, les allersetvenues de ceux qui sinstallent tant bien que mal pour le recensement. Fatigués par la route, Joseph et Marie marchent silencieusement, gardant secret le Mystère qui les habite. La Mère sent bien que le terme approche.

Au milieu du bruit et de lagitation, tout ici est douceur, humilité, simplicité. Cette arrivée cachée à Bethléem, Cité de David, nestelle pas pour nous un enseignement sur les petites vertus à vivre pour nous préparer à Noël : patience, douceur, humilité ?

Cest en faisant nôtre les sentiments et les vertus de Marie que nous approchons de Noël. Puissionsnous nous souvenir des paroles de Sainte Thérèse de lEnfantJésus à son propos :

« Jai entendu dire tant de choses sur la Sainte Vierge que cela la rend inabordable, alors quil faudrait la rendre imitable»

Père Xavier Lefebvre, curé +

 

Updated: 14 janvier 2019 — 0 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme