Saint Joseph, modèle d’époux et de père

Le mois de mars est traditionnellement un mois consacré à saint Joseph, époux de la Vierge Marie et père nourricier de Jésus. Il est fêté solennellement le 19 mars depuis 1870 où il fut déclaré patron de lÉglise Universelle par saint Pie X.

Les quatre évangiles nous donnent peu d’informations sur saint Joseph. Saint Matthieu nous dit que Joseph était un homme juste. Un homme juste est un homme qui aime Dieu de tout son coeur et qui cherche à ajuster sa volonté à la sienne. Saint Joseph pratiquait ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité, comme le rappelle Jésus lorsqu’Il fait des reproches aux scribes et aux pharisiens (Mt 23, 23).

 

Jésus, Marie et Joseph ont constitué une « vraie famille » malgré le caractère extraordinaire de sa constitution. Saint Joseph a été jugé digne par Dieu d’entourer de sa protection et de sa tendresse les deux êtres les plus saints que la terre ait connus. Saint Joseph n’a pas seulement pourvu aux besoins matériels de la sainte famille, mais il a pleinement assumé ses responsabilités d’époux et de père.

La Vierge Marie et saint Joseph étaient deux passionnés de Dieu, disponibles aux interventions divines dans leur vie. L’amour qui les unissait prenait sa source en Lui : il était profond et rempli de respect mutuel. Cet amour a contribué à former la personnalité de Jésus.

Dans son évangile, saint Luc nous dit que « Jésus leur était soumis et qu’il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » Même s’il n’était pas le père biologique de Jésus, saint Joseph a exercé sa paternité en s’investissant pleinement dans sa formation spirituelle et morale. Auprès de saint Joseph, Jésus a appris à devenir un homme responsable et à exercer le métier de charpentier.

A une époque où la famille « traditionnelle » est menacée et que la figure paternelle est déconsidérée, demandons à saint Joseph d’intercéder pour le renouvel-lement spirituel des pères de famille afin qu’il leur obtienne les grâces dont ils ont besoin pour contribuer pleinement à l’épanouissement de leur famille.

Emmanuel Sohier, diacre

 

Updated: 19 mars 2017 — 12 h 27 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme