SE PRÉPARER À PÂQUES PAR LA CONFESSION…

 

« Le sacrement de la pénitence et de la réconciliation naît directement du mystère pascal. En effet, le soir même de Pâques, le Seigneur apparut aux disciples, enfermés au cénacle, et, après leur avoir adressé son salut « Paix à vous ! », il souffla sur eux et dit : « Recevez lEsprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis » (Jn 20,2123). Ce passage nous révèle la dynamique la plus profonde qui est contenue dans ce sacrement. Tout dabord le fait que le pardon de nos péchés nest pas quelque chose que nous pouvons nous donner nousmêmes. Moi, je ne peux pas dire : je me pardonne mes péchés. Le pardon se demande, il se demande à un autre et dans la confession nous demandons le pardon à Jésus. Le pardon nest pas le fruit de nos efforts, mais cest un cadeau, cest un don de lEsprit Saint, qui nous comble de la fontaine de miséricorde et de grâce qui jaillit sans cesse du coeur grand ouvert du Christ crucifié et ressuscité. En second lieu, il nous rappelle que ce nest que si nous nous laissons réconcilier dans le Seigneur Jésus avec le Père et avec nos frères que nous pouvons être vraiment dans la paix. Et cela, nous lavons tous ressenti dans le coeur quand nous allons nous confesser, avec un poids sur lâme, un peu de tristesse ; et quand nous recevons le pardon de Jésus nous sommes en paix, avec cette paix de lâme si belle que seul Jésus peut donner, seulement Lui. »

Pape François, catéchèse du 19 février 2014

 

Updated: 22 avril 2017 — 13 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme