« TOUT LE MONDE TE CHERCHE »

 

          Les Saints apôtres, ayant enfin retrouvé Jésus, lui disent : «Tout le
monde Te cherche ». La veille, en effet, le Seigneur avait multiplié les
bienfaits, guérissant les malades et chassant les démons. On comprend que la
population ne veuille pas lâcher quelqu’un dont la parole et l’action sont à ce
point favorables !

 

           Laissés à eux-mêmes, à leurs maladies et à leur détresse, les hommes
sont comme Job, lassés d’une vie qui n’apporte aucune joie et s’écoule
lentement dans une obscurité croissante. « Misère de l’homme sans Dieu »
écrivait Blaise Pascal. Nos contemporains voudraient nous faire admettre que
la présence de Dieu est un luxe dont nous aurions à rendre compte et dont le
commun des mortels se passerait fort bien. Ainsi blasés pour quelques temps
par la recherche avide des plaisirs de ce monde, quelle sera leur réaction devant
la réalité de la souffrance et de la maladie?

 

          Quelle est notre mission à leur égard, sinon de témoigner de Jésus,
vainqueur du péché et de la mort. « Malheur à moi, si je n’annonce pas
l’Evangile! » écrit l’Apôtre, car je laisserai dans le désespoir ceux que le
Seigneur vient rejoindre dans leurs blessures. Nous ne sommes pas en ce
monde pour condamner les incrédules et les jouisseurs, mais pour leur
permettre de rencontrer Celui qui les sauve. Nous pourrons Lui dire en vérité,
« levés bien avant l’aube », dans la jubilation de notre prière: « tout le monde
Te cherche ».

                                                                                     Père Denis Branchu

Updated: 11 février 2018 — 21 h 38 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme