Vendredi 31 : Fête de la Visitation

Elle vient à nous, souriante et joyeuse…

« Marie se leva, d’un mouvement semblable à celui d ’une
résurrection : elle a été comme relevée, remise debout et avec elle toute
l’humanité puisque le salut est donné, puisqu’elle porte en elle le Sauveur
de l’univers.

Semblable à l’épouse du Cantique des cantiques qui entend ces
mots : « Lève-toi, mon amie, ma belle et viens, car voici : l’hiver est passé,
c’en est fini des pluies, elles ont disparu » (Ct 2, 10-11), elle se met en
route pour témoigner que le printemps est là, que l’hiver du péché est
terminé, que la vie est rendue au monde.

Elle se met en route en hâte car, lorsque le Seigneur est là le temps
presse, comme le dit David : « Je me hâte et ne tarde pas, d’observer tes
commandements, car tu as mis mon coeur au large. » (Ps 118, 32)
Marie, saisie par la grâce de Dieu, se précipite pour annoncer la
bonne nouvelle du salut, dans les montagnes de Judée, à sa cousine
Elisabeth…

Marie est la première évangélisatrice, comme le dit la liturgie : « Chante et
réjouis-toi, Vierge Marie, messagère de la Bonne Nouvelle : le Seigneur a
visité son peuple. »

Claire Patier
La Vierge Marie, D.D..B., 2014
p.39-41

Updated: 3 juin 2019 — 11 h 04 min
Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme