« Viens, suis moi »

Comme le jeune homme riche de l’Évangile, il y a en chacun de nous le désir de plaire à Dieu, d’être juste, et en même temps, celui d’avoir une vie confortable. Sans chercher à amasser des richesses, nous sommes souvent trop accaparés par nos biens matériels, trouvant en eux une sécurité. La parole de Dieu est exigeante et nous dérange : elle bouscule notre vie « bien réglée ».
« Mais qui peut être sauvé ? » demandent les disciples à Jésus. « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu » répond Jésus. En effet, c’est Dieu lui-même notre héritage, nous qui sommes ses enfants par le baptême. Le Christ nous invite à grandir dans l’abandon et la confiance en son amour. Pour cela, Il nous donne la sagesse suprême : l’Esprit Saint, qui nous aide à avancer en nous faisant discerner l’essentiel pour notre salut.
Avec le psalmiste, supplions le Père tout-puissant « de nous apprendre la vraie mesure de nos jours : que nos coeurs pénètrent la vrai sagesse. » Que le Christ nous libère de nos « fausses sécurités » pour accueillir sans cesse l’Esprit Saint. Laissons donc sa parole pénétrer au plus profond de notre âme pour goûter des ici-bas la joie de Le suivre et de demeurer en sa Présence.
Emmanuel Sohier, diacre

Updated: 24 octobre 2018 — 1 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme