« Vous êtes la lumière du monde » Mt 5,14

La passion, la mort et la résurrection du Christ font entrer les hommes dans une ère nouvelle. Désormais, en Jésus ressuscité, Dieu se rend présent aux hommes de toutes les générations. Seulement, la présence du Seigneur ressuscité n’est perçue que par ceux qui entrent par la porte étroite de la foi. Ceux-là pénètrent sciemment dans l’ère nouvelle, l’ère messianique : le temps de la présence du Christ en son Eglise.
De façon mystérieuse, le temps de la présence est également le temps de l’attente. Attente des fidèles qui ne peuvent se satisfaire d’une existence marquée par la peine et la violence, et appellent de leurs vœux le jour où l’Epoux essuiera toute larme de leurs yeux. Attente, ou patience de Dieu qui, dans sa miséricorde, maintient ouverte la porte de la foi de sorte que tous les hommes puissent se tourner vers Lui et être sauvés.
La fidélité à Dieu et à son dessein de salut pour tous se traduit pour les chrétiens par une attitude de vigilance. Non pas celle qui voudrait se garder de tout risque en se calfeutrant dans un entre-soi confortable, isolé d’un monde parfois perçu comme chaotique. Mais une attitude de vigilance active qui consiste à faire briller la lumière de l’Evangile au milieu des hommes engourdis dans les affaires du siècle. Il s’agit de veiller en tenant sa lampe allumée, afin qu’à travers ses disciples, le Seigneur manifeste sa présence aimante au monde.
Veillez, « vous êtes la lumière du monde » !
Puissent les rayons de vos bonnes œuvres faire resplendir la lumière du Christ sur tous ceux qui vous entourent !
Père Stanislas Manuel

Updated: 12 novembre 2017 — 21 h 57 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroisse Saint-Augustin © 2016 Frontier Theme