Patrimoine et mécénat

 

L’église a été construite entre 1860 et 1871, dans le quartier de la Petite Pologne, actuellement place Saint-Augustin dans le 8e arrondissement de Paris. Au moment du Second Empire ce quartier change avec un afflux démographique entraînant une construction d’immeubles. Le préfet Haussmann va faire tracer de larges avenues rectilignes. Les carrefours appellent des édifices prestigieux.

Au mois de janvier 1867, l’abbé Langénieux était transféré à la cure de l’Église Saint-Augustin. Ce quartier neuf de la capitale voyait s’élever sur ses larges boulevards, autour de l’église, de style original, alors en construction, les luxueuses demeures d’une société aristocratique. Il accélère la marche des travaux de l’église, fait construire le vaste presbytère où le curé et vingt vicaires trouvent une habitation simple, mais commode et bien aménagée.

La volonté de construire cet édifice bien en vue a cependant un inconvénient. Située au carrefour du boulevard Haussmann et du boulevard Malesherbes, tous deux très circulés, et qui plus est dans un secteur pavé, cette église est sans doute l’une des plus bruyantes de Paris, le bruit de la circulation restant très présent à l’intérieur de la nef, ce qui est peu propice au recueillement.

C’est dans cette église qu’en 1886 se convertit Charles de Foucauld, qui fut influencé par le vicaire de cette paroisse, l’abbé Huvelin, qu’en 1890 Edmond Rostand épousa Rosemonde Gérard.